Accueil S'abonner au fil RSS English

Les sarcophages

Actualité récente à Angers et, ô combien importante, puisque les chaînes télévisées nationales, régionales et la presse ont mis en valeur : la découverte de sarcophages. Mais, le saviez-vous ? Feneu a aussi ses sarcophages !!! .

D'après la photo, vous allez penser : "Bof, de vulgaires tombes !"

Non ! Détrompez-vous ! Tous les sarcophages ne sont pas égyptiens !

Qu'est-ce qu'un sarcophage ?

  • Ce terme "vient du latin sarcophagus désignant le tombeau" (source wikipedia) qui donnera naissance au mot "cercueil" (ndlr)
  • "Tombeau dans lequel les Anciens mettaient les corps qu'ils ne voulaient pas brûler" (Dictionnaire Larousse)
  • Le mot "sarcophage" apparaît au 1er siècle de l'Empire Romain. Il vient de ce qu'on avait cru trouver une pierre calcaire qui avait la propriété de décomposer rapidement les cadavres (Nouveau Larousse illustré 1898)
  • "Partie d'un monument funéraire simulant un cercueil" (Nouveau Larousse illustré 1898)
  • Ou mieux encore : "tombeau quelconque" !!! (Nouveau Larousse illustré 1898)

De tout cela, nous pouvons en déduire qu'ils étaient destinés à "protéger" des cadavres.

En 1998, à environ 2 km du château de Sautré, près de la Mayenne, un agriculteur effectuait des travaux de drainage quand son tractopelle a mis à jour… des sarcophages. Il y en avait 7 ou 8… contenant des squelettes… Intrigué, cet agriculteur a appelé en renfort Jean Croué (pour ceux qui ne connaissent pas encore cette figure de Feneu : vétérinaire de 1960 à 1995, passionné d'histoire, entre autres, et notamment celle de notre village). Ce dernier a immédiatement contacté la DRAC de Nantes (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui en a fait le relevé et a daté ces sarcophages du Vème au IXème siècle !!! Rendez-vous compte : de la même époque qu'à Angers !! Puis la DRAC a demandé de refermer ces tombeaux. Hélas ! Sur les photos, que nous devons à J. Croué, vous pouvez distinguer des ossements. Il y avait aussi un crâne ! Mais un quidam a eu le malheur de le prendre et avec le contact de l'air, il est tombé en poussière !! Ces sarcophages présentaient 3 types de construction différentes : soit une plaque d'ardoise, soit du falun compact (bien connu à Doué la Fontaine sous le nom de "Grison"), soit une pierre de tuffeau.

Je laisse les derniers mots au Comte Bernard de Roquefeuille (1959) : "Les origines de Feneu se perdent dans la nuit des temps et la profondeur de la forêt celtique"… Il y a donc beaucoup à vous narrer sur Feneu…

Extrait du bulletin municipal de janvier 2009 - narré par Sylvie Michel-Valette - avec le concours de M. Fenaux et J. Croué


Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes